Histoire de la réflexologie

Utilisée en Inde et en Chine depuis des millénaires, elle est considérée comme étant un art sacré.

La plus ancienne trace nous vient d’Egypte ancienne. Dans la tombe d’Ankhamahor, un physicien très influent de l’ancienne Egypte, on a retrouvé plusieurs fresques murales datant de 2330 av. J.-C. représentant la circoncision, la naissance d’un enfant, la pharmacologie, l’embaumement et de ce qui apparaît comme de la réflexologie. Deux personnages sont en train de se faire traiter les mains et les pieds.

Reproduction d'une partie du tombeau d'Ankhamahor

Dans la tradition hindoue, les pieds de Vishnu sont richement garnis de symboles. Ils sont le symbole de l’unité de l’ensemble de l’univers; tous les éléments y sont représentés avec des signes. Nous ne connaissons pas la signification précise de chaque symbole, mais certains points correspondent à des points d’anatomie. De même, on ne trouve pas de localisation d’organes sur les pieds de Bouddha, à proprement parler, mais les signes et symboles utilisés renvoient aux planches que nous utilisons aujourd’hui; symbole de fertilité, de longue vie... 

En Chine, sous l’empereur Huang Di, il y a 4500 ans, une forme de réflexologie liée à la pratique de l’acupuncture et la moxibustion existait déjà. Dans le livre de médecine chinoise, le «Nei Ching», il parle de méthode d’examination des pieds.

Lors de la période Hao (206 av. J.-C.-200 apr. J.-C.), un médecin du nom de Hua tuo, pratiquait la méthode d’examination des pieds qu’il appelait dans son ouvrage «Hua Tus Mi Ji» le Toa du Centre du pied.

Au IVe siècle av. J.-C., en Chine, un acupuncteur du nom de Wang Wei utilisait les pouces pour exercer une pression profonde sur la plante des pieds afin d’accompagner le travail des aiguilles. D’où le nom «d’acupuncture sans aiguilles» qui est parfois donné à la réflexologie.

A la fin du XIXe siècle en Grande-Bretagne, les neurologues Sir Henry Head et Sir Mackensie ont élaboré une théorie nommée «les zones de Head», dans laquelle ils élaborent des cartographies de correspondance de segments de peau avec des organes internes.

En Allemagne, le Dr Alfons Cornélius remarque que le massage d’une zone douloureuse (nommée point de pression) permet de soulager d’autres parties du corps. Il publie en 1902 «Points de pression, leur origine et signification».

On attribue généralement au Dr William Fitzgerald le développement et la pratique de la réflexologie aux Etats-Unis. Ses théories sont à l’origine de la réflexologie plantaire que l’on peut qualifié d’occidentale pour la distinguer la réflexologie orientale basée sur la médecine traditionnelle chinoise. 

Le Docteur ORL William H. Fitzgerald, découvre qu’une pression exercée sur une partie de la main ou du pied permet d’anesthésier des zones du corps. Dès lors, Fitzgerald établit ce que l’on nomme la «thérapie des zones»: il divise le corps en dix zones longitudinales (5 du côté droit et 5 du côté gauche) qui aboutissent à un orteil ou à un doigt. Ces zones restent la base des cartes de réflexologie actuelles.

Dans les années 30, la kinésithérapeute américaine Eunice Ingham participe aux recherches du Dr Riley. Elle reprend la théorie et l’affine en concentrant ses recherches sur les pieds. Elle vérifia l’emplacement de chaque organe sur le pied en travaillant sur des milliers de cas au sein de l’hôpital St Peterburg à Tampa en Floride. Elle mit au point la cartographie que nous connaissons actuellement. Elle a largement contribué à la démocratisation de la réflexologie. Elle a été poursuivi Aujourd’hui les différentes méthodes de réflexologie plantaire (énergétique ou symptomatique) s’appuient sur les travaux d’Eunice Ingham.

 Kathmandu, Népal

Kathmandu, Népal

Généralités

En réflexologie, on considère que chaque partie du corps humain est représentée à un endroit précis du pied, appelé zone réflexe.  Avec plus de 7200 terminaisons nerveuses sur chaque pied, les pressions exercées sur ces zones au cours de la séance, permettent d’envoyer au cerveau, par l’intermédiaire du système nerveux, des messages visant à rétablir l’équilibre du corps. Le processus naturel d’auto-guérison est ainsi stimulé et rétabli. Qu’elle soit employée à des fins thérapeutiques ou relaxantes, elle permet de rétablir l’équilibre du corps humain et de favoriser un état de santé optimal. Elle est à la fois préventive et curative.

Les bienfaits de la réflexologie

  • Elle stimule le corps et ses fonctions au travers de zones réflexes sur les pieds et les mains
  • Elle améliore la circulation sanguine et lymphatique
  • Elle renforce le système immunitaire
  • Elle dissipe le stress et les tensions et procure une relaxation profonde
  • Elle stimule l’influx nerveux, les fonctions digestives et le système lymphatique
  • Elle aide à rétablir l’homéostasie, équilibre naturel du corps

A qui s'adresse la réflexologie

La réflexologie plantaire s’adresse à toute personne, enfant ou adulte, désirant améliorer ou maintenir sa santé ou tout simplement se relaxer et gérer son stress. Ses nombreux bienfaits en font un outils précieux pour le maintien de la santé.  La réflexologie est tout particulièrement indiquée dans les troubles qui sont liés au mauvais fonctionnement des organes, on les appelle les troubles fonctionnels (troubles digestifs, respiratoires, hormonaux, urinaires, génitaux, circulatoires, etc...).  Dans le cas de troubles lésionnels, qui sont déterminés par une anomalie de la structure de l'organe lui-même, la réflexologie plantaire a un rôle d'accompagnement,  pour déstresser, détendre, et revitaliser le patient. 

Contre-indications

Les contre-indications sont: un pied blessé, une entorse ou une fracture, une phlébite (thrombose) en cours de traitement.

Séance

Déroulement d’une séance

La première séance débute par un questionnaire afin de prendre connaissance de votre état de santé et de votre mode de vie. Je prends des renseignements sur les traitements suivis, les opérations et maladies subies ainsi que les raisons pour lesqueles vous venez à la réflexologie. Ceci dans le but d'adapter la séance selon vos attentes et votre état.

Ensuite, confortablement installé sur une table de massage, après un nettoyage rafraichissant des pieds, la séance de réflexologie peut commencer. Le soin consiste en une alternance de mouvements de pression, de rotation et de lissage. Il se peut que certaines zones soient sensibles, voire douloureuses. Cet effet est normal et il est le signe qu'un travail de rééquilibrage de l'organisme est nécessaire. La pression est adaptée à votre ressenti et aux zones travaillées.

Pour un suivi efficace, il est très important que vous soyez à l’écoute de vos sensations et à l’évolution de vos symptômes dans les heures et jours suivants la séance. Tout effet ou changement dont vous me ferez part sera un élément déterminant dans l’évolution du soin.

Durée d'une séance

Une séance de réflexologie plantaire dure environ environ 50 minutes. Une séance de 30 minutes peut être suffisante pour un traitement spécifique. Pour les enfants, les séances sont plus courtes. 

Déontologie

En tant que thérapeute, je m'engage à:

  • préserver strictement le secret professionnel concernant tous les intérêts de mes patients
  • exercer dans le respect total de l'intégrité physique et morale de la personne traitée
  • m'abstenir d'établir un quelconque diagnostic médical
  • ne pas interrompre ou modifier un traitement médical
  • ne pas prescrire des médicaments
  • diriger sans délai vers un médecin toute personne se plaignant ou présentant des symptômes anormaux
  • préserver et développer mes propres connaissances et compétences en accomplissant régulièrement une formation qualifiante et continue.

Attention, la consultation de Réflexologie ne se substitue pas au traitement médical